N2 – Compresseur d'azote

Exemple de référence / Étude de cas

Surpresseurs d'azote dans une usine chimique de Singapour

Situation initiale / Contraintes

Un groupe chimique d'envergure internationale requiert différents compresseurs de gaz de process dans sa toute nouvelle usine de production de plastiques basée à Singapour.

L'usine dispose d'azote à une pression de réseau d'environ 6 bar provenant d’une unité de séparation d’air.

L'azote est requis à une pression de 80 bar durant le processus de production. Une autre application est le stockage d'azote à des fins d'inertage, qui est employé pour arrêter l'installation de production en toute sécurité en cas de dérangement.

Il arrive que l'azote soit contaminé par des solvants lors du processus de production. Des compresseurs permettent de comprimer les gaz d'échappement et d'en récupérer une partie et/ou de les acheminer vers une installation d'élimination. 

L'azote est un gaz très faiblement réactif et sert donc de gaz associé et de gaz de protection dans de nombreux processus industriels. La compression sans huile constitue une obligation absolue dans le génie des procédés.

Nos clients sont, d'une part, les sociétés d'approvisionnement en gaz connues dans le monde entier et, d'autre part des entreprises industrielles construisant les installations elles-mêmes ou par l'intermédiaire d'un intégrateur ou d'un bureau d'ingénierie.

Exigences / Problématique

La pression d'aspiration lors de cette application dans le processus de production est de 6 bar et la pression finale atteint 80 bar. Les débits sont de l'ordre de 100 Nm3/h. 

Pour éliminer les gaz d'échappement dans de l'azote contaminé par des solvants, le gaz est aspiré à une pression d'aspiration atmosphérique et comprimé à 3 bar environ. Le débit de deux compresseurs est de 500 Nm3/h.

Le système doit être conçu pour un fonctionnement permanent. Les compresseurs requis se doivent d'être à la fois très fiables et faciles à entretenir.

Solution proposée par HAUG

La solution de HAUG comprend d'une part un compresseur à 4 étages et d'autre part deux compresseurs monoétage de la série TOG. Les compresseurs fonctionnent sans huile et à sec et sont équipés d'un accouplement magnétique hermétique et sans contact.

Les arguments clés en faveur de HAUG étaient: sa haute fiabilité, sa grande expérience dans l'industrie process, des systèmes absolument étanches et sans huile, des solutions de compresseur sur mesure et parfaitement ajustées pour le client.

  • Compresseur QTOGX N2
  • Compresseur QTOGX N2
  • Usine à Singapour
  • Usine à Singapour

Emplois de compresseurs avec de l'azote

L'azote est un gaz inerte très apprécié car il est facile à produire et très peu réactif. C'est la raison pour laquelle l'azote est souvent employé en tant que gaz de protection dans l'industrie.

L'azote sert dans l'industrie pharmaceutique pour l'enrobage (coating) de cachets. Les cachets sont soumis à un procédé d'enrobage par pulvérisation en circuit fermé sous une atmosphère de gaz de protection composée d'azote et de solvant. La pulvérisation s'effectue par des buses. Des compresseurs chargés de comprimer le mélange gazeux à la pression initiale des buses sont alors requis.

Les compresseurs d'azote sont nécessaires dans l'industrie lorsque la pression de l'azote disponible ne suffit pas, par exemple pour un emploi dans le découpage laser ou pour le nettoyage de filtres process au moyen de gaz produit en procédé de contre-courant.

Atouts techniques des compresseurs HAUG

Si la pureté du gaz et la sécurité des processus comptent, les compresseurs HAUG offrent les conditions idéales grâce à leur conception sans huile, à sec et étanche.

  • Aucune contamination du gaz par de l'huile
  • Étanches sur le plan technique, en cours de fonctionnement ou à l'arrêt